1. Menu
  2. Contenu

Les Granges
32120 Saint-Antonin
06 64 70 58 68

Ana Carla Taveira éditions
Éditeur indépendant de curiosités littéraires
 

C'EST PARU !

Toutes Mains, de Bertrand Joliet

Format 14,5 x 14,5 cm, 54 pages, 22 illustrations - ISBN 979-10-91599-00-9 - juin 2012
5 euros

Couverture : une vignette noire en forme de t au milieu de la couverture rouge représente un buste de femme dont les bras sont coupés par le cadre, mais le dessin anticipant ce cadre, on a l'impression qu'elle est amputée des deux bras.

Réédition d'un livre d'artiste réalisé par la Galerie Leizorovici, Toutes Mains est le fruit d'une série de peintures de Bertrand Joliet, auxquelles se sont greffés des textes, titres longs des peintures.
On y parle de rêve, de cauchemar, d'aujourd'hui.

"La maison, très petite et en forme de poire, était construite avec des colombins de terre. Elle était simplement constituée d'une cheminée ronde placée au milieu d'une salle circulaire de très petites dimensions où l'on pouvait juste dormir à deux, lovés autour de la cheminée."
Cliquez ici pour en savoir plus

Bleu était le vent, de Robert Priser

Format 14,5 x 22 cm, 32 pages, 11 illustrations - ISBN : 979-10-91599-01-6. - juillet 2012
5 euros

Couverture du livre de Robert Priser. La lettre b noire envahit presque toute la couverture bleue. À l'intérieur du b, sont repris les fins branchages nus des dessins de Robert Priser, faisant comme des veinules dans un oeil. Le titre du livre est perché sur la barre du b.

Robert Priser est peintre. À chacune de ses expositions, depuis plus de 40 ans, il dessine une petite illustration et écrit un court poème pour la couverture de chaque catalogue.
"Bleu était le vent" est le recueil de certains de ces textes.
Ce sont 40 années d'évolution d'un peintre que le lecteur traverse, apercevant les permanences et les étapes.
Cliquez ici pour en savoir plus

Le Beau idéal, d'Olivier Ragasol-Barbey

Format 22 x 14,5 cm, 60 pages - ISBN 979-10-91599-02-3 - novembre 2012
6,50 euros

Couverture du livre d'Olivier Ragasol, Le Beau idéal. Sur un fond rouge magenta vif se détache un grand B de dentelle noire.

Récit passionnant sur l'évasion des griffes d'une drôle de mère, Le Beau idéal résout une difficile équation qui mêle mémoire, identité, genre et violence de l'enfance.

Illustré de détails de peintures, dessins et gravures de Catherine André
Il avait une manière assez ignoble de s'empourprer qui n'était pas de la honte, plutôt une rage emmagasinée, avec quelque chose de méchant dans cette rougeur qui évoquait plutôt une cuisson : le homard allait-il jaillir bouillant de cette colère hors de la marmite ? J'étais affreusement gêné pour lui : ce n'était pas de la compassion, loin de moi l'idée même de prendre sa défense. Tout l'accusait.
Cliquez ici pour en savoir plus

Autoportraits / Bertrand Joliet

Format 23,5 x 15,5 cm, 22 pages - ISBN 979-10-91599-03-0 - avril 2013
10 euros

Deux têtes de saumons coupées, posées sur une surface métallique

Autoportraits peints.
Mais... ce sont des poissons morts jetés sur des tables ?

Postface de Maja Brick
Cliquez ici pour en savoir plus

Les Pieds Nickelés / Louis Forton

Format epub - ISBN 9791091599047 - juillet 2013
5 euros
(sans DRM)

Couverture. Louis Forton, Les pieds Nickelés. Les Pieds Nickelés marchent dans la rue. Filochard est un petit brun aux cheveux courts, avec un bandeau sur l'oeil droit. Ribouldingue est plus corpulent, porte une barbe et des cheveux raides en broussailles. Croquignol, longiligne, blond aux cheveux ras, mal rasé, avec un long nez dans l'alignement du front. Ils ont toujours tous les trois le nez bien rouge.

Les Pieds Nickelés reviennent ! Rien ne les arrête ! Après plus d'un siècle de filouteries sur papier, ils entrent dans l'ère numérique, toujours aussi gredins, avec leurs aventures en ebook !

Epub accessible aux personnes en situation de handicap
Cliquez ici pour en savoir plus

Lumières froides / Alexandre Anizy

Format epub - ISBN : 979-10-91599-06-1 - novembre 2015
4,99 euros
(sans DRM)

Couverture. Sur fond bleu, une perspective de poteaux électriques.

La poésie d’Alexandre Anizy se place dans la lignée des poètes clameurs de leur existence, puisant les éléments constituants dans leur subjectivité. A travers la révolte, la tendresse ou la rage, se noue le récit de l’enchantement de l’illusion, politique, sociale ou amoureuse. L’énergie et la vitalité, l’humour parfois, racontent en trame de fond la joie de l’engagement et du rapport au monde, d’être en vie. C’est le récit d’un passage à l’âge adulte, avec la violence de la perte des illusions et des rêves.
Epub accessible aux personnes en situation de handicap
Cliquez ici pour en savoir plus